Contamines-Montjoie

-A A +A
Version PDFVersion PDF

Plus haute réserve naturelle de France, la réserve naturelle des Contamines-Montjoie part du village pour s'élever jusqu'à l'Aiguille de Tré-la-Tête, son point culminant à 3892 mètres. Elle s’étend sur 5500 ha et décline tous les étages de la nature montagnarde : forêts, prairies d'altitude, tourbières, zones d'éboulis, glaciers... qui abrite chacun une faune spécifique.

Règlementation

Cliquer ici pour en savoir plus sur la règlementation.


Plus de 270 espèces dont 90 espèces d’oiseaux

Plus de 660 espèces végétales dont 56 endémiques des Alpes avec plus d’une trentaine rares et/ou protégées. À cette richesse écologique se mêlent une occupation humaine historique et une diversité d’activités. Commune, alpagistes, exploitant hydroélectrique, gardiens de refuges, forestiers, chasseurs, randonneurs, alpinistes sont autant d’acteurs de ce territoire.
Plus de 130 km de sentiers sillonnent la réserve naturelle, dont le mythique Tour du Mont-Blanc, et offrent aux randonneurs une invitation à contempler des paysages uniques. 4 refuges ouvrent également leurs portes, d’avril à octobre sur le territoire de la réserve.
Environ 100 000 personnes fréquentent la réserve naturelle en période estivale, illustrant l’intérêt touristique et pédagogique de cet espace protégé, dans lequel est recherché la meilleure adéquation possible entre fréquentation et préservation.

Le glacier de  Tré-la-Tête

Situé dans la réserve naturelle, le glacier de Tré-la-Tête est exceptionnel a plus d’un titre.
C'est le quatrième plus grand glacier de France. Ses variations de longueur sont suivies depuis plus de 100 ans et il est l’objet d’un bilan de masse annuel depuis 2014 ( collaboration CEN 74 / Luc Moreau (Glaciolab) / EDF). Glaciologues et gestionnaires d’espace naturel montent chaque année mesurer la hauteur de neige accumulée pendant l’hiver et la fonte estivale à la surface (plus de 7km de long). La comparaison de la masse accumulée et fondue permet d’évaluer l’état de santé du glacier.
Tré-la-Tête est un des 166 glaciers de référence sur Terre, alimentant les données du World Glacier Monitoring Service (wgms.ch).
Dans le contexte de réchauffement global extrêmement inquiétant et défavorable aux glaciers, Tré-la-Tête a perdu 3.2m d’épaisseur sur l’ensemble de sa surface entre 2014 et 2016 (soit l'équivalent de 6000 piscines olympiques). 
Indicateurs des changements climatiques, les glaciers sont des systèmes naturels de première importance, contrôlant le climat global, le niveau des océans, les ressources d’eau douce, les dangers naturels ou la biodiversité. Suivre, quantifier, limiter la disparition des glaciers sur Terre est une tâche majeure pour les scientifiques et les gestionnaires d’espaces protégés. 

Ecouter l'interview de Jean-Baptiste Bosson, Chargé de recherches scientifiques au Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie. Il fait le point sur l'évolution des glaciers dans le monde, sur les perspectives que l'on peut envisager, sur leur évolution, sur leur disparition programmée.

Dépliant de présentation de la réserve naturelle des Contamines-Montjoie

English version
Lien vers la page du site RNF

Vidéos

Cartographie

Voir en plein écran