Aiguilles-Rouges

-A A +A
Version PDFVersion PDF

Description

La réserve naturelle des Aiguilles Rouges offre un belvédère époustouflant sur le massif du Mont-Blanc. Au delà des forêts d’épicéas et de mélèzes, des landes et des pelouses, elle nous entraine dans un univers minéral parsemé de lacs d’altitude. La richesse de sa faune et de sa flore est insoupçonnée. Bouquetins, chamois, lagopèdes alpins, tétras-lyre, rhododendrons, callunes, mousses... évoluent en condition extrême dans ce milieu fragile. Aidons la nature en lui apportant toute notre attention et en respectant la réglementation.

Spécificités du site

La réserve naturelle des Aiguilles Rouges s’intègre dans un vaste ensemble d’espaces protégés de 15500 ha allant de Sixt-Fer-à-Cheval à la vallée de Chamonix-Mont-Blanc. Les réserves de Sixt-Passy, Passy, Carlaveyron et Vallon de Bérard en font également partie.
La réserve se situe sur une partie du massif des Aiguilles Rouges. Son nom vient de la teinte rouge de la roche due à l’oxydation du fer sur le gneiss.
Le point culminant de la réserve est l’Aiguille du Belvédère, à 2 965m d’altitude. C’est la seule aiguille du massif qui porte « un chapeau calcaire » en son sommet. En effet, le reste du massif est constituée de roches cristallines.
Elle a été créée en 1974, avant même le décret national définissant les réserves naturelles sur le territoire français (1976) ! Face à l’important essor des aménagements touristiques des années 1970 dans la vallée de Chamonix, des personnes sensibles à la préservation de l’environnement (dont J. Eyheralde) ont œuvré à la création de la réserve naturelle des Aiguilles Rouges.

 

Suivis scientifiques

Des suivis scientifiques sont réalisés dans la réserve afin d’analyser et de comprendre les milieux naturels et leurs évolutions.
Le programme « Lacs sentinelles »  permet de suivre l’évolution des lacs du Brévent et Cornu au fil des années.
Au printemps, les gardes, accompagnés d’experts, effectuent des comptages de tétras-lyre pour en apprendre davantage sur ce galliforme.
Des botanistes répertorient les plantes, des entomologistes inventorient les insectes… et ils découvrent parfois de nouvelles espèces !

Animation

Par convention, Asters-CEN74 délègue l’animation de la réserve à la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc

Cartographie

Voir en plein écran 

Accès

En arrivant de l’autoroute A40, prendre direction Chamonix-Mont-Blanc.
En arrivant de Martigny, route N115, prendre direction Vallorcine et Chamonix-Mont-Blanc.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour accéder à la réserve :

Accès par les remontées mécaniques :
Télécabine de Planpraz située au centre de Chamonix puis téléphérique du Brévent.
Téléphérique de la Flégère, direction « Les Praz» depuis Chamonix.

Accès pédestre :
Sentiers Tour du Mont-Blanc, Tour des Aiguilles Rouges et GR 5: Passage dans la réserve
Col des Montets : Au chalet du col des Montets, prendre le sentier botanique, direction le lac Blanc
Parking des Posettes : Prendre le sentier botanique, direction le lac Blanc ou direction l’Aiguillette des Posettes.
Parking Tré le Champ : Prendre direction le Lac Blanc
Argentière : Prendre direction le bois de la trappe ou le lac Blanc
Vallorcine : Prendre direction le refuge de la Pierre à Bérard

Règlementation

       

Cliquer ici pour en savoir plus sur la réglementation.

Communauté de communes de la vallée de Chamonix-Mont-Blanc : www.cc-valleedechamonixmontblanc.fr
Espace Mont-Blanc : www.espace-mont-blanc.com
Mairie de Chamonix-Mont-Blanc : www.chamonix.fr
Mairie de Vallorcine : www.vallorcine.fr
Office de tourisme d’Argentière : www.argentiere-mont-blanc.com
Office de tourisme de Chamonix : www.chamonix.com
Office de tourisme de Vallorcine : www.vallorcine.com

 

Maison de village 74400 Argentière
Tél. : 04 50 54 08 06

Conservatrice adjointe des réserves naturelles du Massif des Aiguilles Rouges
Marion Guitteny : 04 50 54 35 31 / 07 54 80 12 59

Gardes-techniciens des réserves naturelles du Massif des Aiguilles Rouges
Laurent Delomez : laurent.delomez@asters.asso.fr
Patrick Perret : patrick.perret@asters.asso.fr

Téléchargements