Ecotourisme

-A A +A
Version PDFVersion PDF

Asters, gestionnaire des espaces naturels, développe son expertise en matière de tourisme vert. Très présent aux côtés des Offices de tourisme, des refuges en montagne, des stations de montagne et des structures comme Savoie Mont Blanc Tourisme, le Conservatoire noue des partenariats, et participe de la dynamique des territoires sur le plan touristique en proposant des animations et en étant un acteur phare de la valorisation des paysages et des expériences. 

Renforcer l’attractivité touristique des milieux lacustres

« Développer l'attractivité touristique par la préservation et la valorisation du patrimoine naturel et paysager », telle est l'ambition du projet « Grands Lacs Alpins » auquel Asters participe et qui bénéficie du soutien financier de l'Union Européenne, de l'État, des Régions Auvergne Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur et de l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse.

Les lacs Léman, Annecy, Bourget, Serre-Ponçon et Sainte-Croix-du-Verdon sont concernés tant ils constituent une ressource stratégique d'un point de vue écologique, économique et social.
Le projet « Grands Lacs » vise donc à maintenir l'attractivité estivale des lacs en promouvant la beauté des paysages et l’authenticité des territoires. Amélioration de l'accueil du public, valeur environnementale et cohérence paysagère des sites sont au cœur de ce projet coordonnée par le Conservatoire d'Espaces Naturels de Savoie.

Le projet déploie un programme d'actions ambitieux jusqu’en 2019 visant à renforcer la coopération entre gestionnaires des espaces naturels lacustres et acteurs du tourisme, en identifiant les principaux enjeux paysagers et en structurant l’offre touristique interrégionale autour du patrimoine naturel des grands lacs alpins. Il s’agit en outre de préserver les espèces, les milieux, les continuités et les paysages lacustres.

Des liens renforcés avec les domaines skiables

Depuis plusieurs années un travail de concertation et de collaboration se renforce entre Asters, gestionnaire d’espaces naturels et les Domaines skiables en particulier ceux de Flaine, les Gets, Praz-sur-Arly et ceux la Compagnie du Mont-Blanc (Brévent, Flégère).

Les principaux axes de collaboration se structurent autour de l’amélioration de la connaissance naturaliste, la conciliation des usages (ex : plan de visualisation des câbles aériens dangereux, plan de pâturage et suivi de troupeaux estivants). Des actions de sensibilisation se mettent également en place (installation de panneaux ou d’expositions, actions liées à la prévention contre le dérangement hivernal, maraudage…). Ces collaborations qui contribuent à la structuration des territoires devraient encore se renforcer notamment sur les aspects de sensibilisation grand public et de formation des personnels des domaines skiables.