Partenariats

-A A +A
Version PDFVersion PDF

 

Partenaires institutionnels

Partenaire de longue date du Département, Asters, le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie, est l’un des acteurs clé de la mise en œuvre du Schéma Départemental des Espaces Naturels Sensibles (SDENS) de Haute-Savoie.

Investi depuis 35 ans dans la sauvegarde et la protection des milieux naturels et de la biodiversité, le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie, met son savoir-faire et ses connaissances à disposition des territoires. Il bénéficie, à ce titre, du soutien du Conseil départemental de Haute-Savoie.

Une nouvelle Convention Pluri-annuelle d’Objectifs (CPO 2017-2019), vient consolider le rôle du Conservatoire, pour lequel le Département mobilise plus de 250 000 € par an.
Une série d’actions concrètes sur l’ensemble du territoire haut-savoyard sont menées, dont l’accompagnement des politiques en faveur des zones humides ou des collectivités porteuses de documents d’urbanisme, l’élaboration d’un plan de sensibilisation Grands lacs alpins (Annecy-Léman), l’animation d’un réseau d’experts et de scientifiques, le développement d’outils innovants de découverte en lien avec l’Éducation nationale ou encore l’élaboration d’un dispositif d’accueil des publics en situation de handicap à la Réserve naturelle du Bout du lac.

Des actions sont aussi menées en dehors de la CPO.

Le Conservatoire est soutenu dans la gestion du Centre d’élevage français de gypaètes barbus. Situé sur une propriété privée, ce site accueille des oiseaux, dont des couples reproducteurs.

Asters est aussi le gestionnaire des Îles de Vougy. Labellisée Natura 2000 et Espace Naturel Sensible, cette partie de la zone alluviale des bords de l’Arve héberge des espèces végétales rares dont le fragile papillon Maculinéa.

Enfin le Conservatoire participe intensément à la politique d’accueil des publics en déposant chaque année des fiches dans le cadre des appels à projet ENS. Grâce au soutien du Conseil départemental plus des centaines de visiteurs sont accueillis chaque année dans les réserves naturelles et sur les espaces naturels sensibles du département.

Ainsi le Conservatoire est présent sur les volets appui aux collectivités, développement et partage de la connaissance naturaliste et scientifique, sensibilisation et préservation des espaces naturels ou encore sur le suivi des espèces patrimoniales.

Le soutien du Conseil départemental est synonyme d’une reconnaissance qui montre combien le Département fait non seulement preuve d’une “réelle ambition” en matière de protection des espaces naturels mais se “donne les moyens” de la mettre en œuvre.


Le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie bénéficie d’un financement régional. Celui-ci est élaboré au niveau régional pour l’ensemble des 6 CEN présent sur le territoire de la Région Auvergne Rhône Alpes. Il se décline ensuite par Conservatoire sur les axes stratégiques suivants :

  • Expertise et connaissance – Réseau de Conservation de la Flore
  • Plan d’actions pelouses sèches – Filière agricole
  • Mise en œuvre du SRCE (Schéma Régional de Cohérence Ecologique)
  • Sensibilisation et valorisation des politiques régionales
  • Accompagnement des territoires
  • Contribuer à la maîtrise du foncier de la Trame Verte et Bleue

Le Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes soutient également les actions autour de la protection du Gypaète barbu.


Les zones humides contribuent à améliorer l'état des masses d'eau grâce à leur connexion avec les cours d'eau et les eaux souterraines. C'est à ce titre que l'Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse s'implique sur leur préservation, leur restauration et leur gestion.

Le contrat passé avec les Conservatoires d’espaces naturels Rhône-Alpes, Savoie, Isère, Haute-Savoie et décliné au niveau de chaque CEN vise donc à développer les actions de préservation et de restauration des zones humides avec une priorité envers celles dont les fonctions sont menacées au titre de la biodiversité, de la ressource en eau ou du bon fonctionnement des cours d'eau.

Il s'agit donc de mettre en œuvre les axes de travail suivants :

Axe 1 - Poursuivre la restauration des sites du réseau historiquement gérés par les Conservatoires et développer ce réseau sur des zones humides « prioritaires » afin de représenter un panel d'expériences valorisables auprès d'autres acteurs. Il s'agira également de développer la maîtrise foncière afin de faciliter la pérennisation des actions et contribuer aux objectifs nationaux d'acquisition foncière;

Axe 2 - Favoriser le lancement de nouveaux projets en faisant émerger les opportunités locales au travers d'une veille active, et d'une animation auprès des opérateurs locaux, en apportant un appui dans le montage des projets portés par les collectivités, en encourageant l'acquisition foncière et en définissant des stratégies de préservation/restauration à l'échelle de sous bassins versants en· cohérence avec la stratégie du Comité de Bassin Rhône-Méditerranée ;

Axe 3 - Renforcer la montée en compétences des collectivités et acteurs socio-professionnels en poursuivant la sensibilisation, en développant des formations et en animant un réseau d'acteurs gestionnaires de zones humides ;

Axe 4 - Développer des actions innovantes en termes de méthode et recherche développement


La stratégie Europe 2020 est le programme de l’UE en faveur de la croissance et de l’emploi pour la décennie en cours. Elle met l’accent sur une croissance intelligente, durable et inclusive comme moyen de surmonter les faiblesses structurelles de l’économie européenne, d’en améliorer la compétitivité et la productivité et de jeter les bases d’une économie sociale de marché durable


POIA FEDER

Dans le cadre de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Région Rhône-Alpes se sont conjointement portées candidates à la gestion du Fonds européen de développement régional (FEDER) sur le territoire du massif des Alpes. Pour la période de programmation 2014-2020, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur sera autorité de gestion unique pour la mise en œuvre du Programme Opérationnel Interrégional du Massif Alpin (POIA). Montant du programme POIA-FEDER : 34 M€

Le POIA, en tant qu’outil de développement destiné à l’ensemble du Massif Alpin situé sur la Région Rhône-Alpes et la Région Provence Alpes Côte d’Azur, est ciblé sur les axes prioritaires suivants :
Axe prioritaire 1: Protéger et valoriser les ressources alpines pour un développement durable des territoires de Montagne  (22 M€)
Axe prioritaire 2: Structurer et consolider la filière alpine de la transformation du bois pour la construction (6 M€)
Axe prioritaire 3: Développer la résilience des territoires et des populations face aux risques naturels (5 M€)

Grands lacs alpins
Centre d’élevage du Gypaète barbu
Réseau Flore
Réseau Lacs sentinelles


INTERREG

Interreg est un programme européen visant à promouvoir la coopération entre les régions européennes et le développement de solutions communes dans les domaines du développement urbain, rural et côtier, du développement économique et de la gestion de l’environnement. Il est financé par le FEDER à hauteur de 7,75 milliards d'euros. L'actuel programme se dénomme Interreg V, il couvre la période 2014-2020.
Cet objectif est divisé en trois composantes :
coopération transfrontalière (développement régional intégré entre régions frontalières), qui regroupe les programmes Interreg A ;
coopération transnationale (constitution de grands groupes de régions européennes), qui regroupe les programmes Interreg B ;
coopération interrégionale (échange d'informations et partage d'expériences), qui regroupe les programmes Interreg C1, ainsi que les programme Urbact, Interact et Orate.

Interreg POLCCA, « Plan Ouest Lémanique pour la Connaissance et la Conservation des Azurés »
LIPU, Lisières et Paysages Urbains
SYNAQUA, SYNergie transfrontalière pour la bio-surveillance et la préservation des écosystèmes AQUAtiques


ESPACE ALPIN

Le programme européen Espace Alpin est un programme transnational de coopération territoriale européenne qui vise à soutenir le développement régional durable dans la région alpine. Il existe depuis 2000 et concerne sept pays de l’arc alpin: la France avec quatre régions éligibles (Alsace, Franche-Comté, Rhône-Alpes et Provence-Alpes Côte d’Azur), l’Italie, la Slovénie, la Suisse, le Liechtenstein, l’Allemagne et l’Autriche.
Le programme 2014-2020 participe à la stratégie européenne 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Il offre aux parties prenantes un cadre pour développer, expérimenter, mettre en œuvre et coordonner de nouvelles idées. En tant que moteur de développement et de changement, le Programme réunit trois fonctions:

  • amorcer et financer des projets concrets permettant la réalisation des objectifs du Programme;
  • alimenter les débats sur la politique de cohésion et le futur de l’espace alpin;
  • agir comme catalyseur de coopération et de solutions communes au sein du territoire éligible.

Le programme s'articule autour de quatre priorités :
1) Un espace alpin tourné vers l'innovation
2) Un espace alpin à faible émission de carbone
3) Un espace alpin où il fait bon vivre
4) Une bonne gouvernance de l'Espace Alpin

Le budget total du Programme pour la période 2014-2020 avoisine les 140 millions d’Euros, dont 116,6 millions sont financés par le Fonds européen de développement régional (FEDER).

ALPBIONET 2030, mise en œuvre de la connectivité écologique
YOUrALPS, les jeunes et l’héritage alpin


LIFE 2014-2020

Les Axes prioritaires
Sous-programme pour l’Environnement :Environment & utilisation efficace des resources (ENV) / Nature et Biodiversité (NAT, BIO) / Gouvernance et Information (GIE)
Sous-programme “Actions pour le Climat” : Atténuation du Changement Climatique (CMM) / Adaptation au Changement Climatique (CCA) /Gouvernance et Information (GIC)

Les Objectifs généraux
améliorer la qualité de l'environnement;
application des politiques et législations de l’UE environnement et climat;
soutenir la mise en œuvre du 7e PAE
promouvoir une économie bas carbone et résiliente;
stopper & inverser le processus d'appauvrissement de la Biodiversité
améliorer la gouvernance en matière d'environnement et de climat à tous les niveaux

LIFE GYPHELP


ALCOTRA, Alpes Latines COopération TRAnsfrontalière

C'est un des programmes de coopération transfrontalière européenne. Il couvre le territoire alpin entre la France et l’Italie.
2014-2020 représente la cinquième période de programmation ALCOTRA. Depuis 1990, le programme a cofinancé près de 600 projets pour environ 550 millions d’euros de subventions européennes.

Objectif général : Améliorer la qualité de vie des populations et le développement durable des territoires et des systèmes économiques et sociaux transfrontaliers grâce à une coopération touchant l’économie, l’environnement et les services aux citoyens.

Thématiques : Innovation appliquée / Environnement mieux maîtrisé / Attractivité du territoire / Inclusion sociale et la citoyenneté européenne

Lemed-Ibex, conservation du bouquetin dans les massifs


    

 

Le Conservatoire d'espaces naturels de Haute-Savoie assure pour le compte de l'Etat la gestion des 9 réserves naturelles du Département.

 

 

 

 

Partenaires publics         

  

            

           

               

      

                 

Entreprises

www.edf.fr

Une convention de partenariat entre Asters et EDF porte sur l’accompagnement du développement du territoire de la Haute-Savoie au travers de

  • Projets scientifiques :
    Suivi du glacier de Tré-la-Tête (RN Contamines-Montjoie),
    Connaissance et gestion des Lacs d’altitude à l’échelle de l’arc alpin
  • Soutien à des actions d’animation, d’information et d’éducation notamment à la Maison des Dranse,
  • Participation au réseau des Acteurs de l’Eau en Montagne.

 


 

www.clarins.fr

Clarins et Asters sont partenaires de longue date. Chaque année, le groupe Clarins soutient les actions de préservation du Gypaète barbu et la réalisation d’actions d’animation et de gestion sur les espaces protégés du Lac d’Annecy.

 

 

 

 

 

Pour Christian Courtin-Clarins

La biodiversité, c’est la vie. La protéger, c’est donner un sens à notre vie.


Enedis et Asters (en partenariat avec la LPO et le PNR des Bauges) se sont associés afin de mettre en œuvre un programme d’inventaire et de neutralisation des lignes électriques de moyenne tension. L’entreprise soutient aussi l’éducation et la sensibilisation avec l’opération Môm’en nature qui rassemble, chaque année, plusieurs centaines d’élèves de Haute-Savoie et l’action scolaire de Sixt-Fer-à-Cheval.

 

Fondation
Fondation Montagnes vivantes